Comprendre la notion de part de marché

part de marche
Part de marché : définition simple, mode et exemple de calcul

La part de marché est un concept clé pour les entreprises cherchant à évaluer leur performance et se positionner par rapport à leurs concurrents dans un secteur donné. Cette mesure permet d’analyser l’efficacité des stratégies marketing ainsi que l’évolution des besoins et des préférences des consommateurs.

Définition et calcul de la part de marché

La part de marché représente la proportion du chiffre d’affaires réalisé par un produit ou une entreprise au sein d’un marché spécifique, exprimée en pourcentage. Elle permet d’estimer la présence et l’influence d’une entreprise sur un marché en fournissant un indicateur de sa position parmi ses concurrents. Pour obtenir cette valeur, il suffit de diviser le chiffre d’affaires généré par le produit donné d’une entreprise par le chiffre d’affaires total du marché concerné, puis de multiplier le résultat par 100.

Exemple de calcul de part de marché

  • Chiffre d’affaires d’une entreprise A sur un marché donné : 500 000 €
  • Chiffre d’affaires total du marché concerné : 2 000 000 €

Part de marché de l’entreprise A :

(500 000 / 2 000 000) x 100 = 25 %

Ainsi, l’entreprise A détient une part de marché de 25 % dans ce secteur.

Les différents types de parts de marché

Il existe plusieurs catégories de parts de marché, en fonction des éléments pris en compte pour le calcul :

  • Part de marché en volume : cette mesure prend en compte la quantité de produits vendus par une entreprise par rapport à la quantité totale de produits vendue sur le marché concerné.
  • Part de marché en valeur : elle se réfère au chiffre d’affaires généré, tel que décrit précédemment. Cette approche est notamment utile pour les entreprises proposant des produits ou services haut de gamme, dont les prix sont plus élevés que ceux de la concurrence.
  • Part de marché relative : il s’agit ici du rapport entre la part de marché d’une entreprise et celle de son principal concurrent. Elle permet d’évaluer l’écart qui sépare ces deux acteurs et de suivre leur évolution respective.
Lire aussi :  Définition de bootstrapping

Exemple de calcul de part de marché en volume

  • Nombre d’unités vendues par une entreprise B : 10 000
  • Nombre total d’unités vendues sur le marché : 50 000

Part de marché en volume de l’entreprise B :

(10 000 / 50 000) x 100 = 20 %

L’entreprise B détient une part de marché en volume de 20 %.

La part de marché comme outil d’analyse stratégique

La part de marché peut être utilisée pour évaluer la performance d’une entreprise et analyser ses choix stratégiques. Voici quelques-unes des informations et perspectives qu’elle permet d’obtenir :

  • Comparaison avec la concurrence : une entreprise ayant une part de marché plus importante que celle de ses concurrents est généralement perçue comme étant en position dominante. Il serait alors intéressant d’étudier les facteurs expliquant cette différence : meilleur réseau de distribution, qualité supérieure des produits, offre plus large, etc.
  • Identification des segments porteurs : un changement significatif dans la part de marché peut révéler l’émergence (ou le déclin) d’un segment spécifique du marché, ce qui pourrait inciter l’entreprise à adapter sa stratégie ou à investir davantage dans ce domaine.
  • Évaluation de l’efficacité des actions marketing : une augmentation de la part de marché après une campagne promotionnelle indique que cette dernière a été efficace et a contribué à renforcer la présence de l’entreprise sur le marché en question.
  • Anticipation des tendances du marché : la part de marché peut offrir des indices sur l’évolution des besoins et attentes des consommateurs, ainsi que sur les opportunités à saisir ou les menaces à anticiper.

Limites et compléments d’analyses

Bien que la part de marché soit un indicateur utile, il convient de ne pas l’utiliser seule pour évaluer la performance d’une entreprise. En effet, une part de marché élevée ne garantit pas obligatoirement une rentabilité ou un succès à long terme. D’autres indicateurs financiers et non-financiers, tels que la satisfaction client, le chiffre d’affaires net, les marges bénéficiaires ou les parts de marché des produits complémentaires, sont également essentiels pour disposer d’une vision globale et approfondie.

Lire aussi :  Qu'est-ce qu'une brand equity ? Définition et explication

Ainsi, la part de marché constitue un outil précieux dans l’élaboration et le suivi des stratégies commerciales et marketing des entreprises. Elle représente un repère pertinent pour comprendre la position concurrentielle d’un acteur sur un marché donné et anticiper les tendances sectorielles. Toutefois, elle doit être mise en perspective avec d’autres éléments pour offrir une analyse complète.

Vous aimerez aussi...