Le rôle et les compétences du Community Manager

Le rôle et les compétences du Community Manager

Dans un monde où la communication occupe une place prépondérante, il est essentiel pour une entreprise de soigner son image sur le web et d’être à l’écoute de sa communauté. Le community manager joue un rôle central dans cette démarche. Mais en quoi consiste véritablement ce métier ? Quel est le profil recherché pour endosser ces responsabilités ? Qui sont les personnes qui souhaitent exercer ce métier encore très récent ?

Définition : Qu’est-ce qu’un community manager ?

Le community manager (ou gestionnaire de communautés) est un professionnel chargé de promouvoir et de développer la présence d’une marque ou d’une organisation sur Internet. Il veille également à la visibilité , l’e-réputation, ainsi qu’à la qualité des relations avec les différents publics cibles.

Ses missions consistent notamment en la création et diffusion de contenus sur les réseaux sociaux, sites web et blogs, la modération des discussions et l’animation des communautés en ligne, la veille concurrentielle et l’analyse des retombées médiatiques.

Les principales tâches du community manager

  1. Création de contenu : Un bon community manager doit être capable de produire des textes, images, vidéos et autres supports pertinents et attrayants pour la marque dont il est ambassadeur.
  2. Gestion des réseaux sociaux : Le community manager intervient sur les principales plates-formes (Facebook, Twitter, LinkedIn, Instagram…) pour promouvoir la marque et d’interagir avec sa communauté.
  3. Animation des communautés en ligne : En dialoguant régulièrement avec les internautes, le community manager nourrit les échanges et favorise l’engagement des utilisateurs autour des messages et contenus publiés.
  4. Veille sur les tendances du marché :Dans un secteur en constante évolution, le community manager doit être en mesure d’identifier les nouvelles pratiques, innovations et opportunités susceptibles d’intéresser son public et de contribuer au développement de sa marque.
Lire aussi :  Définition de ROAS et comment le calculer

Profil et compétences requises

Le métier de community manager est accessible à tous les profils, mais certaines qualités sont indispensables pour ce type de poste.

  • Rédaction : Être capable de rédiger rapidement, précisément et dans un style adapté à chaque support est essentiel pour un community manager.
  • Aisance relationnelle : Le community manager est souvent amené à représenter la marque lors d’événements professionnels ou grand public, il se doit donc d’être à l’aise pour s’exprimer.
  • Créativité : Il faut également savoir innover pour proposer des actions de communication originales et marquantes.
  • Curiosité : Une veille permanente des pratiques et tendances dans le domaine des réseaux sociaux est nécessaire pour optimiser la stratégie en ligne et rester compétitif.

Formation au métier de community manager

Il n’existe pas de parcours standard pour devenir community manager. Toutefois, certaines formations sont particulièrement adaptées à ce métier :

  • Écoles spécialisées : Certaines écoles de communication ou de marketing proposent des cursus spécifiques aux métiers du web et des réseaux sociaux.
  • Universités : Les filières universitaires en sciences de l’information et de la communication peuvent également donner accès à des postes de community manager.
  • Formations courtes et professionnelles : De nombreuses formations courtes, généralement sous forme d’un stage ou d’une formation continue, permettent d’acquérir les compétences nécessaires pour exercer le métier de community manager.
  • Auto-formation : Dans un domaine qui évolue très rapidement, il est possible de se former par soi-même à travers de nombreux livres, blogs et tutoriels en ligne.

Possibilités d’évolution professionnelle

En fonction de son expertise et de sa notoriété, le community manager peut évoluer vers des responsabilités plus importantes telles que :

  1. Responsable Social Media : Son rôle est alors d’élaborer la stratégie globale de présence sur les réseaux sociaux et de coordonner les actions de community management.
  2. Consultant en communication numérique : Il intervient auprès de différents clients pour leur proposer des solutions adaptées à leurs besoins en termes de visibilité et d’image de marque.
  3. Data analyst : En s’appuyant sur les données récoltées, il met en œuvre des outils statistiques permettant d’optimiser la performance des actions de communication digitale.
Lire aussi :  Le boycott de marque ou produit : définition et impact sur les consommateurs

L’émergence du métier de community manager

Né suite au développement fulgurant des réseaux sociaux, le community manager est rapidement devenu un acteur incontournable du paysage web. Aujourd’hui, c’est un métier essentiel qui séduit de plus en plus de personnes grâce à sa forte dimension humaine, sa polyvalence et son fort potentiel d’évolution.

Rôle du community manager dans une entreprise

Au sein d’une entreprise, le community manager est la passerelle entre celle-ci et ses clients. Il doit être suffisamment à l’écoute des attentes de chacun pour transmettre les informations nécessaires tout en étant force de proposition pour mettre en place des actions qui permettront à l’entreprise de se développer et de renforcer son image aux yeux du grand public.

Vous aimerez aussi...