Robotique collaborative : définition et exemples

Robotique collaborative : définition et exemples

La robotique collaborative est un domaine en pleine expansion, qui vise à créer des robots capables de travailler en interaction avec les humains. Ces machines intelligentes apportent une aide précieuse pour améliorer notre quotidien, que ce soit dans le secteur industriel ou domestique. Dans cet article, nous allons vous présenter les caractéristiques principales de ces robots collaboratifs et explorer quelques exemples concrets d’application.

Qu’est-ce qu’un robot collaboratif ?

Un robot collaboratif, également appelé cobot, est un robot conçu pour interagir directement avec les humains dans un environnement partagé. Ce type de robot se distingue des autres par sa capacité à communiquer et à coopérer avec son utilisateur en temps réel. Les cobots sont généralement dotés de capteurs et de systèmes de contrôle avancés pour garantir la sécurité des personnes à proximité.

Caractéristiques des robots collaboratifs

Les robots collaboratifs présentent plusieurs caractéristiques spécifiques qui les rendent particulièrement adaptés à une utilisation en collaboration avec les humains.

  • Sécurité : Pour éviter tout risque d’accident, les cobots sont équipés de dispositifs de sécurité avancés, tels que des capteurs ou des caméras, permettant de détecter la présence d’obstacles ou de personnes à proximité. De plus, leur structure est souvent recouverte d’un matériau souple et leur vitesse de déplacement est réduite.
  • Flexibilité : Les cobots sont conçus pour être facilement adaptés à différentes tâches et peuvent être programmés pour effectuer des opérations variées. Cela permet à l’utilisateur de modifier rapidement le fonctionnement du robot en fonction de ses besoins.
  • Interaction : Les robots collaboratifs sont dotés de dispositifs de communication qui facilitent leur interaction avec les humains. Ils peuvent ainsi recevoir des instructions, dialoguer avec les utilisateurs et fournir des informations sur leur état ou leurs actions en cours.
  • Autonomie : Certains cobots sont capables de fonctionner sans intervention humaine, ce qui les rend idéaux pour les situations où la présence d’un opérateur n’est pas possible ou souhaitable.
Lire aussi :  Qu'est-ce que le contrôle qualité ?

Domaines d’application de la robotique collaborative

Les robots collaboratifs trouvent des applications dans de nombreux domaines, notamment dans l’industrie, la logistique ou encore la santé. Voici quelques exemples d’utilisation des cobots :

Industrie

Dans le secteur industriel, les cobots sont employés pour réaliser des tâches répétitives ou à risques pour les travailleurs. Ils interviennent ainsi aux côtés des opérateurs afin d’accroître la productivité tout en limitant les risques d’accidents. Parmi les usages courants, on trouve l’assemblage de pièces, la manipulation d’objets dangereux, ou encore le contrôle qualité.

Cellules de travail collaboratif

Les cellules de travail collaboratif sont des espaces dans lesquels des robots collaboratifs et des opérateurs travaillent main dans la main. Ces cellules permettent d’améliorer l’efficacité de certains processus en confiant aux cobots les tâches les plus pénibles ou répétitives, tout en préservant la flexibilité et la polyvalence apportées par les travailleurs humains.

Logistique

Dans le domaine de la logistique, les cobots peuvent être utilisés pour faciliter le transport, le tri et la manutention de marchandises. Grâce à leur capacité à se déplacer de manière autonome et à interagir avec leur environnement, ils contribuent à optimiser la gestion des stocks et à améliorer la rapidité des opérations logistiques.

Santé

La robotique collaborative trouve également des applications dans le secteur de la santé, où elle permet d’assister les professionnels médicaux dans leurs différentes missions. Ainsi, des cobots peuvent être utilisés pour soutenir les chirurgiens lors d’interventions délicates, aider au transport des patients, ou encore automatiser certaines tâches administratives.

Technologies clés de la robotique collaborative

Pour créer des robots collaboratifs performants, plusieurs technologies spécifiques sont mises en œuvre, notamment :

  • Capteurs : Les cobots sont équipés de différents types de capteurs, tels que des capteurs de force et de couple, des capteurs de proximité ou encore des capteurs d’images. Ces dispositifs permettent au robot de percevoir son environnement et de s’adapter en conséquence.
  • Commande : Les robots collaboratifs sont dotés de systèmes de commande avancés qui garantissent leur précision et leur fiabilité lorsqu’ils effectuent des tâches complexes. Ces systèmes intègrent des algorithmes mathématiques basés sur l’apprentissage automatique pour affiner le comportement du robot en fonction des informations perçues par les capteurs.
  • Mécatronique : La mécatronique est une discipline qui combine l’électronique, la mécanique et l’informatique, et qui permet de concevoir des systèmes robotiques intelligents et performants. Les cobots font souvent appel à des solutions mécatroniques pour optimiser leur mouvement et faciliter leur intégration dans une chaîne de production.
Lire aussi :  Qu'est-ce que le traitement thermique et quels sont les objectifs ?

Pourquoi adopter la robotique collaborative ?

Faire le choix d’utiliser des robots collaboratifs présente plusieurs avantages pour les entreprises et les employés :

  1. Amélioration de la productivité : Les cobots permettent d’accroître significativement la rapidité et la qualité des processus industriels, grâce à leur précision et leur endurance.
  2. Réduction des risques : En confiant certaines tâches dangereuses aux robots collaboratifs, les entreprises protègent leurs employés des accidents et améliorent ainsi leur sécurité au travail.
  3. Flexibilité : Grâce à leur adaptabilité, les cobots offrent aux entreprises la possibilité de diversifier leurs activités et de répondre rapidement à l’évolution des demandes du marché.
  4. Favoriser le bien-être au travail : En permettant aux employés de se concentrer sur des tâches plus valorisantes, les cobots contribuent à réduire la pénibilité et l’ennui liés à certaines missions répétitives.

Au final, la robotique collaborative constitue une opportunité pour les entreprises d’optimiser leurs opérations tout en assurant un environnement de travail sécurisé et stimulant pour leurs salariés. Les exemples d’application présentés dans cet article ne représentent qu’une partie des nombreuses possibilités offertes par cette technologie innovante.

Vous aimerez aussi...