Grille salaire convention 66 : ce qu’il faut savoir

Grille de salaire de la convention 66 en de 2022 à aujourd'hui
Grille de salaire de la convention 66 en de 2022 à aujourd'hui

La grille salaire convention 66 est un outil essentiel pour les professionnels du secteur social et médico-social soumis à la convention collective nationale de travail des établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées. Dans cet article, nous vous proposons un tour d’horizon des points clés concernant la grille salaire convention 66, ainsi que son application et son évolution.

La convention collective 66 : contexte et champ d’application

Avant de se pencher plus en détail sur la grille salaire convention 66, il convient de rappeler brièvement le contexte et le champ d’application de cette convention collective. Applicable depuis le 15 mars 1966, la convention collective 66 a pour objet de régir les rapports entre les employeurs et les salariés dans le secteur social et médico-social non lucratif.

Sont concernés par cette convention :

  • Les établissements pour enfants ou adolescents inadaptés ou en situation de handicap;
  • Les centres d’aide par le travail (CAT) pour adultes inadaptés ou en situation de handicap ;
  • Les foyers de jeunes travailleurs ;
  • Les centres d’hébergement et de réadaptation sociale;
  • Les associations et organismes gestionnaires de ces structures.
Lire aussi :  Comment réussir sa transition du salariat à l'entrepreneuriat : un guide complet

Les employeurs et les salariés de ces structures sont donc tenus de respecter les dispositions de la convention collective 66, et notamment celles relatives à la grille salaire.

Les principes de base de la grille salaire convention 66

La grille salaire convention 66 repose sur plusieurs éléments clés :

  1. Le calcul des rémunérations, basé sur le principe de l’ancienneté et/ou des qualifications professionnelles ;
  2. Les classifications professionnelles, qui permettent d’attribuer un indice salarial en fonction des responsabilités, compétences et complexité du poste occupé ;
  3. Le barème salarial, régulièrement revalorisé, déterminant le montant des rémunérations minimales garanties en fonction de l’indice attribué.

Il est important de noter que ces éléments constituent le socle de référence pour l’établissement des salaires dans les structures concernées, mais n’empêchent pas les employeurs de proposer une rémunération supérieure si cela est justifié par la situation du salarié et/ou les spécificités du poste.

Bases de calcul de la rémunération selon la convention 66

Valorisation des années d’expérience : ancienneté

Dans le cadre de la grille salaire convention 66, l’ancienneté constitue un critère central pour établir la rémunération des salariés. Ce principe vise à gratifier des parcours professionnels solides et une maîtrise des enjeux liés à l’exercice des métiers du secteur social et médico-social.

Le calcul de l’ancienneté se base sur le nombre d’années d’expérience dans la profession, en tenant compte des périodes travaillées antérieurement au sein d’une structure soumise à la convention 66 ou dans un autre établissement permettant d’acquérir une expérience similaire.

Valorisation des qualifications : diplômes et certifications

La prise en compte des qualifications des salariés intervient également dans la détermination de leur rémunération selon la grille salaire convention 66. Bien souvent, plus un salarié est qualifié, plus son niveau de rémunération sera élevé.

Lire aussi :  Combien touche une famille d’accueil ?

Les qualifications peuvent s’apprécier tant par les diplômes obtenus (ne pouvant en aucun cas être exigés) que par les certifications professionnelles, ou encore par le biais de formations internes spécifiques au sein de la structure concernée.

Classification des emplois et barème salarial de la convention 66

Emploi et indice salarial : quelle relation ?

La classification des emplois au sein des structures soumises à la convention collective 66 est fondée sur un classement par niveaux et indices. Les responsabilités exercées, les compétences requises et la complexité des missions sont des critères qui permettent d’établir l’indice salarial correspondant au poste occupé par chaque salarié.

Cette classification intervient en amont du calcul du salaire, puisqu’elle permet de déterminer l’indice à partir duquel sera calculée la rémunération minimale garantie.

Barème salarial convention 66 : évolution et montant des salaires

Comme mentionné précédemment, le barème salarial de la convention collective 66 est régulièrement revalorisé. Ainsi, pour l’année 2022, les rémunérations minimales garanties tiennent compte de l’évolution du coût de la vie, avec des augmentations prévues en fonction des indices salariaux.

Ces hausses s’appliquent aussi bien aux salariés nouvellement embauchés qu’à ceux ayant déjà plusieurs années d’ancienneté, leur disposition étant actualisée en conséquence. Le montant des salaires dans le secteur social et médico-social non lucratif reste ainsi encadré par les dispositions de la grille salaire convention 66 en vigueur au cours de l’année 2022.

La grille salaire convention 66 constitue un socle essentiel pour assurer l’équité salariale au sein des structures relevant de ce secteur d’activité. Elle met en avant des critères objectifs tels que l’ancienneté et les qualifications, ainsi qu’une classification pertinente des emplois occupés. Il convient dès lors de veiller à sa bonne application et à suivre les évolutions qui seront engagées au fil des années pour continuer de prenniser ce système.

Lire aussi :  Formation : la révolution de l'intelligence artificielle

Grille de salaire CCN66 des différentes professions en 2024

Source : top-metiers.fr

Agent de bureau

Ancienneté Coefficient Salaire brut (€) Prime de sujétion (€)
Début 373 1465.89 133.40
Après 1 an 376 1477.68 134.47
Après 3 ans 381 1497.33 136.26
Après 5 ans 386 1516.98 138.05
Après 7 ans 391 1536.63 139.83
Après 10 ans 400 1572.00 143.05
Après 13 ans 406 1595.58 145.20
Après 16 ans 415 1630.95 148.42
Après 20 ans 421 1654.53 150.56
Après 24 ans 432 1697.76 154.50
Après 28 ans 445 1748.85 159.15

Moniteur-adjoint d’animation et/ou d’activités sans anomalie de rythme du travail

Ancienneté Coefficient Salaire brut (€) Prime de sujétion (€)
Début 373 1465.89 133.40
Après 1 an 376 1477.68 134.47
Après 3 ans 385 1513.05 137.69
Après 6 ans 399 1568.07 142.69
Après 9 ans 411 1615.23 146.99
Après 13 ans 425 1670.25 152.00
Après 17 ans 448 1760.64 160.22
Après 21 ans 469 1843.17 167.73
Après 25 ans 490 1925.70 175.24

Moniteur-adjoint d’animation et/ou d’activités avec anomalie de rythme du travail

Ancienneté Coefficient Salaire brut recalculé (€) Prime de sujétion recalculée (€)
Début 383 1505.19 136.97
Après 1 an 386 1516.98 138.05
Après 3 ans 395 1552.35 141.26
Après 6 ans 410 1611.30 146.63
Après 9 ans 422 1658.46 150.92
Après 13 ans 437 1717.41 156.28
Après 17 ans 460 1807.80 164.51
Après 21 ans 482 1894.26 172.38
Après 25 ans 503 1976.79 179.89

Agent de service intérieur

Ancienneté Coefficient Salaire brut (€) Prime de sujétion recalculée (€)
Début 383 1885.43 171.57
Après 1 an 386 1900.20 172.92
Après 3 ans 390 1919.89 174.71
Après 5 ans 395 1944.50 176.95
Après 7 ans 400 1969.12 179.19
Après 10 ans 409 2013.42 183.22
Après 13 ans 415 2042.96 185.91
Après 16 ans 425 2092.18 190.39
Après 20 ans 431 2121.72 193.08
Après 24 ans 442 2175.87 198.00
Après 28 ans 455 2239.87 203.83

Vous aimerez aussi...